La musique en Islam

L'Unicité At-Tawhid
Le mariage en Islam

La cigarette en Islam

Accueil

Grands Péchés Islam

Le soixante-cinquième grand péché : LA FRAUDE DANS LE POIDS ET LA MESURE


ALLAH LE TRÈS HAUT a dit :

«Malheur aux fraudeurs, qui, lorsqu’ils font mesurer pour eux-mêmes exigent la pleine mesure, et qui lorsqu’eux-mêmes mesurent ou pèsent pour les autres, [leur] causent perte.»
[Sourate 83, Versets 1 à 3]



Le sheikh El-3Outhaymine (RahimahouLAHI) a dit :

(INCHA ALLAH voir l'explication des versets 1 et 2 de la Sourate 83 "el-moutaffiffin".)

«Wayloun - Malheur» : le terme "Wayl" se répète beaucoup dans le Coran. C'est une interjection qu'ALLAH 3AZAWADJEL exprime pour menacer quiconque contrevient à un ordre ou commet un interdit. Dans ce verset, ALLAH 3AZAWADJEL dit : «Malheur aux fraudeurs» De quel genre de fraudeurs s'agit-il ? Les versets suivants nous donnent la réponse : «qui, lorsqu’ils font mesurer pour eux-mêmes exigent la pleine mesure, et qui lorsqu’eux-mêmes mesurent ou pèsent pour les autres, [leur] causent perte.» La phrase «idha iktalou 3ala an-nasi yastawfoun» signifie que, dans leurs échanges commerciaux, lorsqu'il vendent aux gens un produit destiné à être mesuré ou un produit qui se vend au poids (wazn), ils lèsent leurs acheteurs en leur donnant une mesure incomplète ou une quantité inférieure au poids fixé. Ils prennent tout ce auquel ils ont droit et donnent moins de ce auquel les gens ont droit. Ainsi ils commettent un double péché : L'avidité et l'avarice. lls sont avides du fait qu'ils exigent leur droit en entier sans la moindre concession et n'acceptent aucune excuse et ils sont tellement avares de leurs biens qu'ils ne donnent pas la mesure complète et ne pèsent pas avec des poids justes. ALLAH 3AZAWADJEL cite dans ses versets le poids et la mesure à titre d'exemple, sinon ils englobent d'autres fraudes analogues. En effet, quiconque exige sans la moindre concession les droits que les gens doivent observer à son égard mais les prive des droits qu'ils ont sur lui, est concerné par ce verset.
/
Parmi ceux qui encourent la menace formulée dans ces versets, il y a l'époux qui exige de son épouse qu'elle s'acquitte parfaitement des droits qu'il a sur elle et n'accepte aucune négligence de sa part tandis qu'il néglige les droits qu'il est tenu d'observer à son égard, notamment ses dépenses d'entretien et le bon traitement. Beaucoup de femmes se plaignent de ce genre d'époux. Or le cas de celui qui fait du tort aux gens est pire que le cas de celui qui se fait du tort à lui-même. En effet, le sort de ce dernier est sous la Volonté d'ALLAH 3AZAWADJEL. ALLAH 3AZAWADJEL le soumettra au châtiment, s'IL veut, ou lui pardonnera, s'IL veut tant que le tort commis est moins grave que l'associationnisme, tandis que les droits des gens doivent être obligatoirement acquittés. Le Prophète a demandé une fois à ses Compagnons (Radia ALLAH 3Anhoum) : «Sauriez-vous me dire quel est celui que l'on peut qualifier de fauché (el-moufliss) ?». Ils répondirent : «Est fauché celui d'entre nous qui ne possède ni argent ni biens». Le Prophète leur a dit : «Dans ma communauté, le fauché (el-moufliss) est celui qui, le Jour du Jugement, aura à son actif des montagnes de bonnes actions, mais qui a fait du tort à un tel, insulté tel autre, frappé celui-ci et volé celui-là. Alors ils recevront ce qui leur est dû car ce sera prélevé sur ses bonnes actions. Si toutes ses bonnes actions se sont évanouies alors qu'il reste beaucoup de personnes ayant des droits à exiger, on prélèvera sur leurs mauvaises actions pour les rajouter aux mauvaises actions de cet être et on le jettera ensuite en Enfer.».
[Hadith rapporté par Mouslim]

Mon conseil à celui qui néglige les droits qu'il doit observer à l'égard de son épouse est de craindre ALLAH 3AZAWADJEL et qu'il sache que lors du pélerinage d'adieu du Prophète et plus précisément le Jour de 3Arafa, l'Envoyé d'ALLAH avait recommandé aux hommes de bien traiter les femmes dans son célèbre prône qu'il avait tenu devant le plus grand rassemblement que le monde Islamique ait connu à cette époque, il a dit : «Craignez ALLAH dans votre comportement envers vos épouses. Vous les avez possédées après vous être engagés devant ALLAH de bien les traiter et vous avez reçu le droit de les approcher par la Loi d'ALLAH [...]».
[Hadith rapporté par Mouslim]

Et il a dit : «Recommandez-vous la bonté envers les femmes. Elles sont comme des captives chez vous. [...]» c'est-à-dire que la femme est comme une captive dans la maison de son mari. Il la garde, s'il veut, et il la répudie, s'il veut. C'est pourquoi l'Envoyé d'ALLAH a recommandé à l'homme de craindre ALLAH SOUBHANOU WA TA3ALA à l'égard de son épouse et que s'il la garde, il doit la traiter convenablement et s'il se sépare d'elle, il doit respecter ses droits.

Certains pères veulent que leurs enfants les traitent convenablement et s'acquittent parfaitement des droits qu'ils ont sur eux alors qu'ils n'assurent pas comme il se doit leur entretien et leur éducation. À ces époux et à ces pères négligents, nous disons : "Vous êtes des fraudeurs". et nous les invitons à se rappeler la parole d'ALLAH LE TOUT-PUISSANT :

«Malheur aux fraudeurs, qui, lorsqu’ils font mesurer pour eux-mêmes exigent la pleine mesure, et qui lorsqu’eux-mêmes mesurent ou pèsent pour les autres, [leur] causent perte.»
[Sourate 83, Versets 1 à 3]

ALLAH LE JUSTE PAR EXCELLENCE a dit à la suite de ces versets :

«Ceux-là ne pensent-ils pas qu’ils seront ressuscités,»
[Sourate 83, Verset 4] C'est-à-dire : "Ne savent-ils pas de science sûre qu'ils seront ressuscités ?". Le "zann" (nom dont est issu le verbe "yazounnoûn". Il a habituellement le sens de supposition, de conjecture, ou de pensée) signifie ici la certitude. D'ailleurs, le "zann" pris dans le sens de certitude (yaqin) est très courant dans le Coran, comme la parole suivante d'ALLAH 3AZAWADJEL :

«qui ont la certitude (yazounnoun) de rencontrer leur SEIGNEUR (après leur résurrection) et retourner à LUI SEUL.»
[Sourate 2, Verset 46]

ALLAH 3AZAWADJEL a fait aux fraudeurs le reproche suivant :

«Ceux-là ne pensent-ils pas qu’ils seront ressuscités, en un jour terrible,»
[Sourate 83, Versets 4 et 5]

En effet, ce Jour-là est terrible dans l'acception du terme comme IL l'a dit dans cet autre verset :

«Ô hommes ! Craignez votre SEIGNEUR. Le séisme [qui précédera] l’Heure est une chose terrible»
[Sourate 22, Verset 1]

C'est un Jour long et plein de terreurs, mais il sera facile pour les croyants (Qu'ALLAH 3AZAWADJEL nous range parmi eux Amine). Pour le croyant qui sera parmi ceux à qui ALLAH SOUBHANOU WA TA3ALA offrira un ombrage en Son Ombre, ce Jour-là sera court et facile, il ne dépassera pas le temps d'une prière prescrite, tandis qu'il sera difficile pour les incroyants, ainsi que l'a dit ALLAH EL KARIM dans ce verset :

«alors, ce jour-là sera un jour difficile, pas facile pour les mécréants.»
[Sourate 74, Versets 9 et 10]

ALLAH LE DOMINATEUR SUPRÊME a dit :

«[...] Les mécréants diront: «Voilà un Jour difficile».»
[Sourate 54, Verset 8]

Il sera donc un Jour facile pour certains, difficile pour d'autres.


ALLAHOU A3LEM


Sourate 55 : Le Tout-Miséricordieux (AR-RAHMANE) récitée par Omar Al Qazabri
Sourate 55 : Le Tout-Miséricordieux (AR-RAHMANE) récitée par Omar Al Qazabri
   2007-11-11 • 796 vues •  Sous-titrage : Aucune
AL HAMDOUL ILAHI pour tous les bienfaits qu'IL nous a comblé.
Sourate 55 : Le Tout-Miséricordieux (AR-RAHMANE) récitée par Saad al-Ghamdy
Sourate 55 : Le Tout-Miséricordieux (AR-RAHMANE) récitée par Saad al-Ghamdy
   2007-11-11 • 2551436 vues •  Sous-titrage : français
MACHA ALLAH

Grands Péchés Islam